logo_2018-08.png
 

Depuis 2017, je vis et travaille à St Sébastien/Loire (44).

 

"Etre-au-monde signifie avant toutes choses être dans le sensible : s'y déplacer, le faire et le défaire sans interruption."

Emanuele Coccia, La vie sensible, 2010

 

L’assemblage, en tant que méthode de travail et forme plastique, est au cœur de ma pratique artistique.


Je ne fais pas une forme, une image ou un objet neuf. Plutôt, je redonne forme à l’existant. Je remploie des matériaux de l’art et du non art, et combine des façons de faire aux limites de l’art et de la vie : récupérer, remployer, photographier, couper, démonter, monter, coller, emprunter, réunir. En mettant en relation des réalités ayant ou n’ayant pas de lien entre-elles, en assemblant l'image, l'objet ou l'espace, je donne forme au composite. Une multi-forme dans laquelle interagissent les hétérogènes.

 

Le composite et certaines de ses variantes comme l'esthétique constructiviste ou du suranné, du bricolage, de l'empreinte, de l'altération ou du rafistolage, sont mon recours pour interroger notre mise en relation avec le monde devant le constat de son effritement.

(c) 2020 caroline bron